GTL-TAXI
Groupement national des entreprises de voitures de Taxis et de Location avec chauffeur

15-3-2019 - Interdiction de laisser son moteur tourner à l'arrêt en Wallonie

Le GTL demande au ministre de prévoir une dérogation pour les taxis lorsqu'ils sont en attente de clients.

Le GTL a interpellé le ministre Di Antonio à la suite de l’interdiction de  laisser son moteur tourner à l'arrêt depuis le 1er mars en Wallonie.

Cette interdiction  était déjà inscrite  dans le code de la route (article 8) : il est interdit de laisser son moteur tourner alors qu'on est à l'arrêt sauf en cas de nécessité.

Le législateur a estimé que le terme "nécessité" laisse la porte ouverte à pas mal d'interprétations et que, dès le 1er mars, cela devient une infraction environnementale.

L'interdiction a été inscrite dans le nouveau décret wallon du 17/01/2019 sur la pollution atmosphérique liée à la circulation des voitures:

Art. 14. Lorsqu'un véhicule est à l'arrêt à un endroit où il n'est pas interdit de mettre un véhicule à l'arrêt ou en stationnement en application de l'article 24 du Code de la route, le conducteur coupe directement le moteur du véhicule.

Le Gouvernement peut prévoir des dérogations à l'alinéa 1er pour certaines catégories de véhicules ou en cas de problème technique.

Pour les chauffeurs de taxis qui sont au stationnement ou en mode attente, la nouvelle interdiction posera de sérieux problèmes en hiver (froid) et en été (chaleur).

Dès lors, le GTL a demandé officiellement au ministre de prévoir une dérogation à l’article 14 pour ces chauffeurs.

Nous vous tiendrons au courant de la réponse du ministre.

Top