GTL-TAXI
Groupement national des entreprises de voitures de Taxis et de Location avec chauffeur

7-10-2020 - Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes et désigne un commissaire COVID-19

Cafés : fermeture à 23h, maximum 4 personnes par table (sauf famille vivant sous le même toit), ... Mesures plus sévères localement (par exemple à Bruxelles)

Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se sont penchés le 6 octobre sur la situation épidémiologique de la COVID-19. Le Comité de concertation a jugé la situation particulièrement sérieuse et a dès lors décidé de renforcer les mesures. Le Comité de concertation a par ailleurs désigné un commissaire COVID-19.

Aucun changement pour les taxis / LVC

Pour le moment, rien ne change.

Dans les dernières mises à  jour de  l'Arrêté ministériel, rien n'a été modifié par rapport à ce qui avait été annoncé début juin (phase 3).

Les FAQ (foire aux questions) du gouvernement reprennent toujours la règle selon laquelle, dans les taxis, il faut maintenir un mètre et demi entre chaque personne.

Mais il s'agit  de lignes directrices qui n'ont aucune force juridique.

Idéalement, on continuera donc d'appliquer les protocoles sectoriels qui ont été ratifiés par le gouvernement. Un tel protocole n'est pas disponible dans notre secteur, mais il existe bien un accord signé en mars par les partenaires sociaux en commission paritaire.

La situation des taxis n'ayant pas changé depuis début juin, il nous semble également logique de continuer à utiliser les mesures qui sont décrites dans notre Newsletter de l'été dernier et que vous utilisez depuis lors: «Quelles sont les directives pour le transport Taxi / LVC en phase 3 du plan de sortie ?

Renforcement des mesures

L'évolution actuelle de la pandémie est particulièrement préoccupante ; le nombre de contaminations, d'admissions à l'hôpital et de décès est en augmentation. Afin d'éviter un confinement général, le Comité de concertation, après avoir pris connaissance d'un avis de CELEVAL, a décidé de renforcer une série mesures.

  • Contacts rapprochés : limitation à maximum 3 contacts rapprochés par mois. Un contact rapproché est un contact avec une personne à moins d’1m50 sans masque.
  • Rassemblements privés à domicile : maximum 4 personnes, dans le respect des distances de sécurité ou avec port du masque si c’est impossible.
  • Cafés, cafétarias et autres endroits où l’on sert des boissons : maximum 4 personnes par table, à l’exception des personnes vivant sous le même toit.
  • Rassemblements non organisés à l’extérieur : maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit.
  • Heure de fermeture des cafés : 23h00.
  • Efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et de respect afin que ces mesures soient appliquées partout.
  • Le télétravail est fortement recommandé, plusieurs jours par semaine.

Ces mesures constituent le « socle national ». Dans les provinces où la situation s’aggrave (sur la base du futur baromètre), le gouverneur doit proposer des mesures complémentaires, en concertation avec le ministre de l’Intérieur et le commissaire COVID-19. Ces mesures peuvent s’appliquer à l’ensemble de la province ou une partie de celle-ci.

Le suivi strict de ces mesures est absolument nécessaire pour protéger nos soins de santé, pour maintenir les écoles ouvertes au maximum et pour protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables. Si ces mesures ne sont pas suivies, des mesures encore plus strictes s’imposeront. Notre vie sociale sera encore plus réduite et notre économie sera gravement mise à mal. Le respect de ces mesures est notre responsabilité à tous.

Ces mesures s'appliquent à l'ensemble du territoire à partir du vendredi 9 octobre jusqu’au 9 novembre inclus, après quoi elles seront soumises à évaluation.

Plus d'informations surhttps://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/le-comite-de-concertation-decide-de-mesures-plus-strictes-et-designe-un 

 

Top