GTL-TAXI
Groupement national des entreprises de voitures de Taxis et de Location avec chauffeur

2-10-2020 - L'accord du Gouvernement fédéral

A quoi peut-on s'attendre pour le secteur des taxis/transports? Voici un bref résumé.

Nous avons analysé l'accord du gouvernement.

Vous trouverez ci-dessous un bref résumé de ce à quoi on peut s'attendre pour le secteur des taxis/transports:

Déplacements décarbonés

  • Pour améliorer  la  qualité  de  l’air,  réduire  l’impact  climatique  de  nos  transports  et  encourager  l’innovation      dans  le  secteur  automobile,  le  Gouvernement  travaillera,  en  concertation  avec  les  entités  fédérées,  sur  la  suppression progressive de la vente de véhicules qui ne répondent pas à la norme de zéro émission.
  • En  concertation  avec  les entités  fédérées,  le  Gouvernement   autorisera,   à   terme   uniquement   la   vente   de véhicules «zéro émission»,  à la  condition  qu’il  y  ait  sur  le  marché  suffisamment  de voitures  à coût  abordable et que  des  analyses  sur  le  cycle  de  vie  soient  disponibles.  Dans ce  cadre,  le  Gouvernement  tiendra  compte également  de  l’incidence  de   cette  transition  sur   les   finances   publiques   (notamment  l’impact  sur   les   accises).  En concertation avec les Régions, le Gouvernement examinera le développement de l’infrastructure nécessaire et  les  échanges  de  données.  Cela   devrait   également   permettre   d'utiliser   des véhicules   électriques dans un réseau électrique flexible.
  • Tous les nouveaux véhicules de société devront être neutres  en  carbone  d'ici  à  2026.  Le Gouvernement examinera,  en  concertation  avec  les   entités  fédérées,  comment   procéder   de  la  même  manière pour les bus de transports en commun, les taxis et la mobilité partagée.

Mobilité et transfert modal

  • En collaboration  avec  les  entités  fédérées,  ce  Gouvernement  visera  un  transfert  modal  ambitieux  par l’augmentation significative de la part des modes de mobilité durables.
  • Dans le  cadre  de  ses  compétences,  et  en  collaboration  avec  les   Régions,   le   Gouvernement   misera   par conséquent  sur  les  mobilités  douce,  collective  et   multimodale.   Cela   impliquera   plus   particulièrement   de nouveaux financements  pour  mettre   la   SNCB   et   Infrabel   en   état   de   procéder   aux   investissements nécessaires à un transfert modal durable.
  • Afin de passer de la possession personnelle  des  moyens  de  transport  à  l'utilisation  de  moyens  de  transport partagés, le Gouvernement, en collaboration avec les entités fédérées, élaborera un cadre pour déployer la «mobilité en tant que service». L'objectif sera de parvenir à un système intégré qui intègre l'ensemble du parcours et puisse être payé avec un seul ticket, par trajet ou pour une période déterminée.

Top